Démarches auto-entrepreneur
>
Créer mon auto-entreprise

Comment devenir auto entrepreneur pour Uber Eat ? (livreur)

Créer mon auto-entreprise

Vous êtes à la recherche d'une activité complémentaire, d'un job étudiant, d'un travail vous laissant libre de vos horaires. Pourquoi ne pas devenir livreur de repas chez Uber Eats, une plateforme présente dans 230 communes en France ? Découvrez comment devenir auto-entrepreneur chez Uber Eats.

Devenir auto entrepreneur Uber Eat livreur

1 - Les conditions pour devenir auto-entrepreneur dans la livraison de repas
2 - Les conditions pour devenir livreur Uber Eats
3 - La rémunération du livreur Uber Eats
4 - Les obligations comptables et fiscales du livreur Uber Eats

1 - Les conditions pour devenir auto-entrepreneur dans la livraison de repas

1.1 - L'immatriculation de la micro-entreprise de livraison

Pour exercer dans le secteur de la livraison de repas à domicile, l'auto-entrepreneur doit s'inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Pour cela, il peut s'adresser au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) ou mandater un tiers.

A savoir : une personne ne peut pas avoir deux micro-entreprises. En revanche, elle peut procéder à une modification ou à une adjonction d'activité.

1.2 - L'attestation de capacité de transport de marchandises

L'attestation de capacité de transport de marchandises est obligatoire pour les livreurs souhaitant travailler avec un engin motorisé (scooter, voiture...). Cette attestation est délivrée après une formation de 105 heures. Elle est complétée par une inscription au registre national des transporteurs. Cette inscription s'effectue via la DREAL ou via la DRIEA en Ile-de-France.

A savoir : les livreurs à vélo électrique n'ont pas besoin d'avoir une attestation de capacité.

2 - Les conditions pour devenir livreur Uber Eats

Pour devenir coursier chez Uber Eats, les conditions suivantes sont à remplir :

  • être majeur,
  • avoir un casier judiciaire vierge,
  • être indépendant, la majorité des coursiers sont des auto-entrepreneurs mais les sociétés sont acceptées,
  • s'inscrire sur la plateforme de livraison, en fournissant l'extrait KBIS, cet extrait étant disponible notamment sur le site Monidenum. Cet extrait prouve, en effet, que le livreur a fait enregistrer son entreprise.

3 - La rémunération du livreur Uber Eats

3.1 - Le CA encaissé

Le livreur Uber Eats encaisse un chiffre d'affaires. Ce CA dépend de plusieurs facteurs :

  • de la ville où le livreur roule, la rémunération étant plus élevée à Paris,
  • du nombre de courses, les livreurs étant libres de se connecter sur la plateforme,
  • du nombre de kilomètres parcourus,
  • de la majoration accordée par la plateforme aux heures de pointe,
  • des pourboires,
  • du véhicule utilisé, un livreur en scooter allant plus vite qu'un livreur à vélo mais il a des frais d'essence.

En moyenne, un livreur gagne entre 15 et 20 € par heure de connexion sur la plateforme Uber Eats.

Attention : pour continuer à bénéficier du régime simplifié de la micro-entreprise, le CA annuel du coursier auto-entrepreneur ne doit pas dépasser 72600 €.

3.2 - La déclaration de CA à l'URSSAF

Lors de son immatriculation, l'auto-entrepreneur choisit de déclarer son CA encaissé à l'URSSAF tous les mois ou tous les trimestres. Il va alors régler ses cotisations sociales au taux de 22% + 0,2% au titre de la contribution à la formation professionnelle + 0,044 % pour les frais de CCI. Ce taux est réduit la première année pour les livreurs à leur compte bénéficiant de l'ACRE  (chômeur, jeune de moins de 26 ans...). L'Aide à la Création ou à la Reprise d'Entreprise est à demander à l'URSSAF, dans les 45 jours suivant le dépôt du dossier d'immatriculation de la micro-entreprise.

A savoir : depuis février 2020, la plateforme ne facture plus de frais de service à ses coursiers indépendants. Le CA à déclarer est égal au CA encaissé.

4 - Les obligations comptables et fiscales du livreur Uber Eats

4.1 Les obligations comptables du livreur auto-entrepreneur

Les obligations comptables des livreurs Uber Eats en micro-entreprise sont limitées :

  • tenir un livre de recettes comprenant le montant perçu, l'identité du client, le mode de règlement (virement dans le cas présent) et le numéro de facture correspondant,
  • établir une facture, un mandat de facturation étant donné à Uber Eats qui se charge d'établir les factures et de les communiquer aux restaurants pour le compte du livreur,
  • facturer et de reverser la TVA, lorsque le CA dépasse 36500 €, en-deçà le micro-entrepreneur travaille en franchise de TVA,
  • ouvrir un compte bancaire dédié, lorsque le CA dépasse 10.000 € pendant 2 années consécutives,
  • régler la contribution foncière des entreprises.

4.2 Les obligations fiscales du livreur auto-entrepreneur

Le livreur Uber Eats en micro-entreprise doit déclarer son chiffre d'affaires lors de sa déclaration de revenu, à l'aide du formulaire 2042C Pro, dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). L'administration fiscale effectue un abattement forfaitaire de 50%, avant de soumettre le CA au barème de l'impôt progressif sur le revenu.

Cependant, sous condition de ressources du foyer, l'auto-entrepreneur peut opter pour le versement fiscal libératoire. L'impôt est alors réglé en même temps que les charges sociales au taux de 1,7%.

A savoir : depuis février 2020, Uber Eats a ouvert une filiale en France. Le livreur auto-entrepreneur inscrit sur cette plateforme n'a donc plus besoin de demander un numéro de TVA intracommunautaire.

FAQ

Faut-il déclarer les pourboires donnés par les clients d'Uber Eats ?

Les pourboires font partie du chiffre d'affaires du livreur auto-entrepreneur. Ils doivent donc être déclarés à l'URSSAF et aux impôts.

Je souhaite cumuler une activité de livreur auto-entrepreneur avec mon activité salariée. Quelle est la limite d'heures à ne pas dépasser ?

L'auto-entrepreneur n'est pas concerné par le plafonnement des heures de travail.

Je suis livreur auto-entrepreneur chez Uber Eats. J'ai obtenu mon attestation de transport et je vais donc me déplacer en scooter. Comment déduire me frais d'essence ?

Le statut d'auto-entrepreneur ne permet pas une déduction des frais réels. En revanche, vous bénéficiez d'un abattement forfaitaire de 50%.

Créer et gérer son auto-entreprise
en toute simplicité

Je veux devenir Auto-entrepreneur
Je suis en attente de mon numéro de SIRET
Je suis déjà Auto-entrepreneur
gestion auto-entrepreneur en ligne
Réception SIRET à domicile
J'obtiens mon numéro de SIRET 
par courrier une fois mon inscription effectuée
remplir formulaire auto-entrepreneur
Inscription simplifiée
Un formulaire simplifié que
vous remplissez en 5 min.
dossier auto-entrepreneur vérification
Traitement en 24h
Mon dossier est traité et vérifié en moins de 24h

Créer et gérer son auto-entreprise
en toute simplicité

Je veux devenir Auto-entrepreneur
Je suis en attente de mon numéro de SIRET
Je suis déjà Auto-entrepreneur
gestion auto-entrepreneur en ligne
Réception SIRET à domicile
J'obtiens mon numéro de SIRET 
par courrier une fois mon inscription effectuée
remplir formulaire auto-entrepreneur
Inscription simplifiée
Un formulaire simplifié que
vous remplissez en 5 min.
dossier auto-entrepreneur vérification
Traitement en 24h
Mon dossier est traité et vérifié en moins de 24h