Démarches auto-entrepreneur
>
Créer mon auto-entreprise

Devenir auto-entrepreneur homme à tout faire

Créer mon auto-entreprise

Devenir auto-entrepreneur en tant qu'homme à tout faire est accessible à toute personne ayant des connaissances en bricolage. En effet, aucune condition de diplôme ou d'expérience n'est demandée. En revanche, un certain formalisme est à respecter.

Devenir auto-entrepreneur homme à tout faire

1 - L'immatriculation de l'auto-entrepreneur homme à tout faire
2 - La liste des travaux exercés par l'homme à tout faire auto-entrepreneur
3 - Le tarif de l'homme toute main auto-entrepreneur
4 - Les obligations comptables de l'homme à tout faire auto-entrepreneur
5 - Devenir auto-entrepreneur homme à tout faire en SAP

1 - L'immatriculation de l'auto-entrepreneur homme à tout faire

L'homme à tout faire auto-entrepreneur réalise une prestation de nature artisanale. A ce titre, il doit s'immatriculer au Répertoire des Métiers (RM) tenu par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA). Cette immatriculation se fait en passant par le Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de cette chambre.

Dans les jours suivant son immatriculation, l'auto-entrepreneur reçoit un courrier de l'INSEE mentionnant ses identifiants (SIREN et SIRET) et son code APE (Activité Principale Exercée). Le code APE d'un homme toute main, un code attribué principalement à des fins statistiques, est le plus souvent 81.21Z - Nettoyage courant des bâtiments. De plus, pour prouver que sa micro-entreprise est bien immatriculée, l'auto-entrepreneur va avoir accès à son extrait D1, un document équivalent au KBIS des sociétés.

2 - La liste des travaux exercés pour l'homme à tout faire auto-entrepreneur

Il n'existe pas de liste des travaux pouvant être exercés par un homme à tout faire. Il peut s'agir, par exemple :
- d'installer une étagère,
- de monter un meuble,
- de nettoyer une terrasse,
- de changer une ampoule,
- de poser un tableau ou des rideaux,
- de sortir les poubelles,
- d'assurer un entretien courant d'un jardin y compris le débroussaillage,
- de déneiger les abords du domicile,
- d'installation des détecteurs de fumée.

En revanche, l'auto-entrepreneur déclaré comme homme à tout faire ne peut pas assurer les fonctions d'un paysager ou d'un élagueur, ni réaliser d'actes commerciaux, comme la vente de plantes. De plus, il ne peut pas réaliser de travaux de bâtiment. En effet, ces métiers (électriciens, plombiers, chauffagistes, maçons...) sont réglementés.

Point d'attention : les prestataires proposant une activité exclusive de jardinage doivent être inscrit à la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Pour bénéficier du statut d'auto-entrepreneur, l'activité de jardinage doit être une activité accessoire.

3 - Le tarif de l'homme toute main auto-entrepreneur

L'homme à tout faire facture souvent entre 20 et 50 € HT de l'heure, la fourchette haute correspondant plutôt au tarif pratiqué dans les grandes villes. Sur ce chiffre d'affaires encaissé, l'auto-entrepreneur va verser des cotisations sociales à l'URSSAF au taux de 22%.

L'auto-entrepreneur doit déclarer son CA tous les mois ou tous les trimestres, selon une périodicité choisie lors de son immatriculation. Ce CA est également à communiquer aux impôts via l'annexe à la déclaration sur le revenu, 2042C Pro dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Un abattement forfaitaire de 50% est alors appliqué. Le CA est ensuite intégré au revenu du foyer et soumis au barème de l'impôt sur le revenu, sauf si l'homme à tout faire à son compte a opté pour le versement libératoire de l'impôt (sous condition de ressources). En effet, dans ce cas, l'URSSAF prélève l'impôt en même temps que les charges sociales au taux de 1,7%.

A noter : ce régime micro-social et micro-fiscal ne peut pas être conservé si le CA de l'auto-entrepreneur artisan dépasse 72600 € pendant 2 années consécutives.

4 - Les obligations comptables de l'homme à tout faire auto-entrepreneur

L'auto-entrepreneur réalisant des petits travaux de bricolage et accessoirement de jardinage doit tenir un livre de recettes mentionnant chronologiquement le montant et l'origine des sommes perçues, les références des pièces justificatives et le mode de règlement (espèces, virement...).

Le professionnel doit également remettre une facture :
- si le client est un autre professionnel,
- si le client est un particulier et que le montant du service est supérieur à 25 €,
- jusqu'à 25 €, si le client en fait la demande.

Par ailleurs, l'auto-entrepreneur établi en tant qu'homme à tout faire peut travailler en franchise de TVA, si son CA ne dépasse pas 34400 € avec une tolérance à 36500 € pendant 2 ans.

5 - Devenir auto-entrepreneur homme à tout faire en SAP

L'auto-entrepreneur en multi services a la possibilité de se déclarer en tant que Service A la Personne (SAP), pour permettre à ses clients particuliers de bénéficier d'une réduction fiscale de 50%. Dans ce cas, le professionnel ne pourra plus facturer des professionnels et il ne pourra plus exercer une activité relevant d'un autre domaine, en tant qu'auto-entrepreneur. En revanche, il va pouvoir cumuler plusieurs activités SAP (petits bricolages et assistance administrative à domicile, par exemple).

Pour avoir droit à la réduction fiscale limitée à 500 € par an et par foyer fiscal, les petits travaux de bricolage réalisés par l'homme à tout faire ne doivent pas excéder 2 heures par intervention(article D7233-5 du code du travail).

FAQ

Je vais m'installer en tant qu'auto-entrepreneur homme à tout faire. Quelles sont les assurances à souscrire ?

Aucune assurance n'est obligatoire, pour l'activité d'homme à tout faire. En revanche, la souscription d'une assurance responsabilité civile professionnelle est fortement recommandée, pour couvrir, par exemple, la casse chez un client. Par ailleurs, il faut se rapprocher de l'assureur automobile, pour garantir l'usage professionnel du véhicule.

Je perçois actuellement des indemnités chômage et j'aimerais devenir auto-entrepreneur en tant qu'homme à tout faire. Est-ce que je vais pouvoir continuer à toucher mes indemnités ?

Le cumul chômage auto-entrepreneur est possible. Vos indemnités pourront être réduites, si votre CA dépasse le salaire de référence journalier. Pensez à demander l'ACRE à l'URSSAF dans les 45 jours suivant votre immatriculation. Vous allez ainsi bénéficier d'une réduction de vos cotisations sociales, pendant 1 an.

Créer et gérer son auto-entreprise
en toute simplicité

Je veux devenir Auto-entrepreneur
Je suis en attente de mon numéro de SIRET
Je suis déjà Auto-entrepreneur
gestion auto-entrepreneur en ligne
Réception SIRET à domicile
J'obtiens mon numéro de SIRET 
par courrier une fois mon inscription effectuée
remplir formulaire auto-entrepreneur
Inscription simplifiée
Un formulaire simplifié que
vous remplissez en 5 min.
dossier auto-entrepreneur vérification
Traitement en 24h
Mon dossier est traité et vérifié en moins de 24h

Créer et gérer son auto-entreprise
en toute simplicité

Je veux devenir Auto-entrepreneur
Je suis en attente de mon numéro de SIRET
Je suis déjà Auto-entrepreneur
gestion auto-entrepreneur en ligne
Réception SIRET à domicile
J'obtiens mon numéro de SIRET 
par courrier une fois mon inscription effectuée
remplir formulaire auto-entrepreneur
Inscription simplifiée
Un formulaire simplifié que
vous remplissez en 5 min.
dossier auto-entrepreneur vérification
Traitement en 24h
Mon dossier est traité et vérifié en moins de 24h